Chroniques d’une révolution : L’union et l’intelligence du peuple tunisien pourront sauver la Révolution.

Par Noureddine Messaoud, mardi 25 janvier 2011

Il faut rompre avec cette logique régionaliste, tant ancrée dans la Tunisie d’hier – avant le 14 janvier 2011 – Car ce qui a transformé la révolte des jeunes à Sidi Bouzid, à kasserine et à Thala, en potentiel révolutionnaire c’est l’adhérence de toutes les régions de la Tunisie. et surtout l’adhérence de la classe moyenne des grandes villes à ce mouvement. maintenant il faut être solidaire pour faire de cette révolte, et de ce potentiel révolutionnaire une vraie Révolution dans le sens épistémologique du mot – une Révolution, c’est une rupture, aussi par ce qu’elle parvient à réaliser sur le terrain.

L’union et l’intelligence du peuple tunisien, dans cette étape transitoire, pourront sauver la Révolution.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s