Chroniques d’une révolution : Le vendredi 14 janvier 2011, l’autre scénario possible.

Le 14 janvier 2011 à l’avenue Bourguiba et après une très longue matinée peu ordinaire;  Les manifestations anti-Ben Ali, ont pu rassembler un nombre inhabituel de manifestants et ont tout dit à l’égard du président, de sa femme et de sa famille; mais surtout ils lui ont dit hauts les voix : » Ben Ali, dégage » ; une scène inimaginable il y a à peine dix jours. Les voix et les visages en colère se sont exprimés avec force et détermination devant le grand portail du ministère de l’intérieur et sous les regards observateurs des policiers et des agents secrets. Ensuite c’était à la police et aux forces de l’ordre d’agir; et ils ont parvenu à disperser les manifestants pacifiques et en majorité jeunes et apolitiques; non seulement par les bombes lacrymogènes; mais aussi par les méthodes musclées et la terreur.

Terrorisés; les manifestants se sont activés à fuir la police et à essayer de trouver des cachettes et de regagner leurs maisons. Des jeunes, des adultes, des femmes et même des enfants affolés couraient anarchiquement à travers les rues du centre ville; certains parlaient au téléphones portables ; demandant après un compagnon de manifestation ou pour calmer les inquiétudes d’un proche.

Les media n’arrêtaient pas d’annoncer le couvre feu et la fermeture de l’espace aérien par l’armée Tunisienne; les rues se vidaient petit à petit; Tout le monde est rentré chez lui, pour se coller à sa télé, à sa radio, ou à son ordinateur. essayant de piocher les dernières infos; l’ambiance était si lourde et si opaque qu’on ne parvenait pas à savoir ce qui se passait réellement; la télévision tunisienne passait des documentaires, sur les chaînes d’information; les derniers news venaient de Tunis; contradictoires, peu réconfortants et prêtant à la confusion.  Ben Ali aurait-il quitté le pays? On parlait même de son arrestation ! – Non il n’a pas été arrêté, le président Ben Ali a quitté le pays et essaye de trouver un pays hôte; la France n’a pas accepté de l’accueillir et c’est l’Arabie saoudite qui l’a fait, l’avion de Ben Ali a atterri finalement à Djeddah. Sur la télévision Tunisienne on a demandé aux Tunisiens de se préparer à l’annonce d’un grand évènement très important pour le peuple. Tout le monde était en état d’attente; pendant que les hélicoptères sillonnaient le ciel de Tunis; les sons des tirs venaient de tous les côtés.

Soudain la chaîne tunisienne a interrompu ses documentaires, sur l’écran est apparu un officier, derrière lui le drapeau Tunisien, une pancarte sur laquelle s’est affiché :  » Mot du général, chef de l’état majeur, au peuple Tunisien ».

Le général prenait la parole avec une voix calme mais sure et annonçait la déchéance du président Ben Ali, se présentait comme son successeur et promettait de veiller sur le pays et son indépendance », le discours du général était court mais très explicite.

Aussitôt que le nouveau président finissait sa harangue; les klaxons de voitures ont envahi l’espace sonore, les Tunisiens se précipitaient dans les rues et les grands artères des villes et villages pour fêter ce joli coup d’état contre le tyran. Les Tunisiens en avaient ras le bol de ce dictateur si malin, de sa femme si vaniteuse, et de sa famille si mafieuse.

Le peuple attendait beaucoup de ce nouveau président, il a l’air brave et réglo. Les gens se disaient, que le général allait rapatrier l’argent du peuple, qu’il allait donner du travail à leurs enfants et régler tous leurs problèmes.

Au lendemain du putsch, les journaux étaient surchargés de communiqués de soutien au nouveau président, venant des différents partis politiques, des organismes et des institutions. les USA et l’Europe ont félicité le changement et ont promis de le soutenir. une nouvelle page s’ouvrait à la Tunisie, les plus conservateurs disaient qu’il nous fallait un Dictateur mais à condition qu’il soit juste. les plus progressistes pensent pouvoir changer quelques choses, quant aux plus opposants, ils continuaient leur éternelle opposition.

N Messaoud

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s