Chroniques d’une révolution : La construction de l’économie Tunisienne dépend t-elle uniquement des investisseurs étrangers ?

Pourquoi veut t-on nous convaincre que le développement de l’économie Tunisienne dépend uniquement des investisseurs et investissements étrangers?

C’est une idée que l’on veut ancrer, à tout prix,  dans le « conscient/inconscient » collectif Tunisien, jusqu’à ce qu’elle devienne une Vérité! et jusqu’à ce qu’aucune autre alternative ne serait possible pour construire une économie. En suivant la logique des teneurs de ce discours et des propagateurs de cette idée; on pourrait conclure que notre souveraineté économique serait en mesure de dépendre des investisseurs étrangers; et non de nous même essentiellement, ce qui implique a fortiori l’amoindrissement de notre souveraineté politique.

Néanmoins un tel discours et une telle thèse; ne pourraient guère se tenir debouts dans la Tunisie de l’après révolution, car rappelant d’un côté l’époque de Ben Ali et ses choix économiques catastrophiques favorisant une classe privilégiée et ignorant la majorité écrasante du peuple Tunisien, et permettant d’un autre côté aux spéculateurs du régime déchu de poursuivre les mêmes politiques.

Mr Béji Caid Sebsi semble être convaincu de cette orientation et de cette thèse puisqu’il a parlé dans son discours, de ce jour ( celui du 27-04-2011 ) , de l’importance des investisseurs étrangers; même son expérience politique et politicienne Bourguibienne n’a pas pu faire face à la persévérance des « Atugiens » de son gouvernement et leurs arguments économiques néo-libéraux, et n’a pas parvenu à saisir le rapport entre le déclenchement de la révolution et la crise sociale causée par les choix économiques injustes du système déchu.

Le développement et la souveraineté économique selon les défendeurs du choix irréversible et indiscutable de l’investissement étranger; se résument dans la création des emplois.  mais quel emploi ? s’agit t-il toujours des emplois à deux sous que l’investisseur étranger pourrait créer ? Ce même discours qui a été tenu du temps du dictateur en fuite, a fini dans la faillite, même si on doit reconnaitre que pour le système mafieux de Ben Ali, développement et souveraineté économique n’avaient aucune importance,  seules les commissions qu’une minorité de tunisiens pourraient récolter en spéculant avec la sueur et le sang des travailleurs Tunisiens, représentaient une motivation et un objectif.

L’Histoire de « Zaba » et sa chute devrait servir de leçon pour l’économie Tunisienne :

En ce moment historique et fondateur de la Tunisie de demain; et au moment où nous nous apprêtons à décider des choix économiques et sociaux de la nouvelle Tunisie, celle de nos progénitures. il faudrait noter que la démission de l’état de Ben Ali de tout ce qui est économique et social et sa réduction en un état policier ayant la seule mission de protéger le dictateur, sa famille et leurs intérêts, c’est ce qui a conduit à sa chute.

En effet, en appauvrissant l’état Tunisien au dépend de la famille du déchu et de ses proches. Les barons de l’économie du système « Zaba » ont pu devenir plus riches que l’état lui même, ils ont exploité le pouvoir de leur chef mafieux pour s’approprier le patrimoine et les entreprises de l’état en les  achetant avec des crédits octroyés par les banques de l’état sans garanties et avec des taux insignifiants- ils achètent donc le patrimoine de l’état avec l’argent de l’état – ce qui nous a ramené à un état de plus en plus démissionnaire de ses obligations envers ses citoyens, notamment en matière d’éducation, de santé et d’emploi, et n’ayant aucune capacité financière lui permettant de faire face à une quelconque crise sociale – il faut se rappeler de l’appel qu’avait lancé Ben Ali aux hommes d’affaires pour créer 300.000 emplois. et pour investir dans les régions de l’intérieur de la Tunisie.

N.Messaoud

27-04-2011

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s