Chroniques d’une révolution : Il faut payer le juste prix de la révolution.

Le potentiel révolutionnaire Tunisien n’a  toujours pas pu se transformer en révolution à proprement dit, les forces de la contre-révolution sembleraient être encore plus fortes, plus rusées et plus percutantes que celles du peuple révolutionnaire. Ceux qui ont dirigé et assuré le bon fonctionnement du système déchu dans ses différents volets – politiques, économiques, associatifs, policiers, judiciaires, etc… – sont revenu massivement sur la scène et sont en train de s’accaparer de ce potentiel révolutionnaire et de remettre en place un ordre qui assure leur continuité et arrange leurs intérêts. Ces contre-révolutionnaires, désormais déguisés en révolutionnaires, utilisent la stratégie de la peur et du désordre ainsi que la création d’un sentiment de lassitude et de pessimisme chez le peuple, envers ce « potentiel révolutionnaire » Tunisien, ils propagent un discours tenant à inquiéter les Tunisiens de la décroissance économique, de la croissance du chômage et de la fuite des investisseurs étrangers, comme si ces derniers représentent l’unique et l’ultime alternative pour redémarrer l’économie Tunisienne…

Le peuple Tunisien qui a pu créer ce potentiel de « Révolution », semble perdre sa  flamme révolutionnaire et semble se contenter de payer un modeste prix pour sa liberté et sa dignité et ne semble pas prêt à davantage de sacrifices, et à payer le prix qu’il faut pour fonder sa seconde république démocratique –  juste et libre -.

La révolution exige un peuple et surtout une jeunesse digne, qui a du souffle, qui s’accroche, qui se bat et qui sait évaluer le vrai prix à payer, et non de mythomanes superficiels qui ont cru vraiment à leurs mensonges et se sont proclamés, invraisemblablement, des révolutionnaires et des héros d’une révolution toujours en état embryonnaire et toujours menacée d’avortement par les forces rétrogrades.

N. Messaoud

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s